Tentations Ostentatoires

Et desormais vous ne pourrez pas plus vous passer de poesie qu'un myope de lunettes. [Simeon]
idwellondream:


Voulez-vous danser avec moi ?

"Dans ce premier film, je tiens le rôle d’un petit maître chanteur à la photo cochonne. Brigitte était charmante, mais pas question de l’aborder, elle était entourée comme une diva par le metteur en scène, la maquilleuse, sa secrétaire, la coiffeuse ou le premier assistant. Le contact était sympa, mais pas le flash : toute jeune, je la trouvais trop gamine, trop jolie. Plus tard, elle est devenue sublime." - Serge Gainsbourg

idwellondream:

Voulez-vous danser avec moi ?

"Dans ce premier film, je tiens le rôle d’un petit maître chanteur à la photo cochonne. Brigitte était charmante, mais pas question de l’aborder, elle était entourée comme une diva par le metteur en scène, la maquilleuse, sa secrétaire, la coiffeuse ou le premier assistant. Le contact était sympa, mais pas le flash : toute jeune, je la trouvais trop gamine, trop jolie. Plus tard, elle est devenue sublime." - Serge Gainsbourg

Anonymous asked: Quelle merveille ce tumblr. Il me rappelle un skyblog (honte suprême !) qui s'appelait le-corps-et-l-esprit. Très belles choses par ici en tout cas, merci.

Pas de honte à avoir, on est tous passés par là je crois ;) Un grand merci à toi :)


Paris est tout petit pour ceux qui s’aiment comme nous d’un aussi grand amour.
Jacques Prévert. 

Paris est tout petit pour ceux qui s’aiment comme nous d’un aussi grand amour.

Jacques Prévert. 


Ma mère avait perdu un petit garçon avant ma sœur aînée, elle ne voulait plus d’enfant. Et puis, elle se trouve enceinte… Alors elle va voir un mec - à l’époque c’était extrêmement prohibé et dangereux - dans un quartier glauque, Pigalle ou Barbès. Elle entre et voit une cuvette en émail, rouillée, cerclée de mauve, une cuvette à l’ancienne. Elle a eu peur, elle est partie. Ensuite, le toubib entend battre deux cœurs et lui dit “Vous avez des jumeaux”. Elle se dit “Chic, je vais avoir deux p’tits gars”. Le premier à sortir, c’est ma sœur. Alors elle s’est mise à pleurer en se disant “Je vais avoir deux filles” et qui arrive ? Lulu ! (rires)… Alors là, évidemment, j’étais le chouchou de ma maman…
Serge Gainsbourg.

Ma mère avait perdu un petit garçon avant ma sœur aînée, elle ne voulait plus d’enfant. Et puis, elle se trouve enceinte… Alors elle va voir un mec - à l’époque c’était extrêmement prohibé et dangereux - dans un quartier glauque, Pigalle ou Barbès. Elle entre et voit une cuvette en émail, rouillée, cerclée de mauve, une cuvette à l’ancienne. Elle a eu peur, elle est partie. Ensuite, le toubib entend battre deux cœurs et lui dit “Vous avez des jumeaux”. Elle se dit “Chic, je vais avoir deux p’tits gars”. Le premier à sortir, c’est ma sœur. Alors elle s’est mise à pleurer en se disant “Je vais avoir deux filles” et qui arrive ? Lulu ! (rires)… Alors là, évidemment, j’étais le chouchou de ma maman…

Serge Gainsbourg.

Pierre Niney & Charlotte Le Bon - YSL & Victoire Doutreleau

Sans élégance de cœur, il n’y a pas d’élégance.

Yves Saint-Laurent


Antigone - Wajdi Mouawad.
La fraternité est ce qui distingue les humains. Les animaux ne connaissent que l’amour.
Jean Giraudoux - Electre.

Antigone - Wajdi Mouawad.

La fraternité est ce qui distingue les humains. Les animaux ne connaissent que l’amour.

Jean Giraudoux - Electre.


Je vous dirai du bout des lèvres :
"Je vous aime du bout du cœur"
Et nous pourrons vivre mon rêve.
Barbara.

Je vous dirai du bout des lèvres :

"Je vous aime du bout du cœur"

Et nous pourrons vivre mon rêve.

Barbara.

(via missy-bear-eats-kids)

celasappellelaurore:

Robert Doisneau.
Car toi, chaque fois que je te retrouve, toi, c’est la vie que je redécouvre. J’ai beau savoir, et te connaître et m’y attendre, c’est fou mais je sais qu’encore tu vas me surprendre, m’étonner, m’émerveiller. Je viens, et tant pis si l’on se déchire. Je viens, je veux le meilleur et le pire. Je viens demain car je veux te rejoindre. Je viens, je pars dès que le jour va poindre. Ce qu’il faut vivre, s’il faut le vivre, je viens pour le vivre avec toi..
Barbara.

celasappellelaurore:

Robert Doisneau.

Car toi, chaque fois que je te retrouve, toi, c’est la vie que je redécouvre. J’ai beau savoir, et te connaître et m’y attendre, c’est fou mais je sais qu’encore tu vas me surprendre, m’étonner, m’émerveiller. Je viens, et tant pis si l’on se déchire. Je viens, je veux le meilleur et le pire. Je viens demain car je veux te rejoindre. Je viens, je pars dès que le jour va poindre. Ce qu’il faut vivre, s’il faut le vivre, je viens pour le vivre avec toi..

Barbara.


Sebastião Salgado.
C’est bien simple, les chiens ça ne suffit plus. Les gens se sentent drôlement seuls, ils ont besoin de compagnie, ils ont besoin de quelque chose de plus grand, de plus costaud, de quoi s’appuyer, qui puisse vraiment tenir le coup. Les chiens ne suffisent plus, les hommes ont besoin des éléphants.
Romain Gary.

Sebastião Salgado.

C’est bien simple, les chiens ça ne suffit plus. Les gens se sentent drôlement seuls, ils ont besoin de compagnie, ils ont besoin de quelque chose de plus grand, de plus costaud, de quoi s’appuyer, qui puisse vraiment tenir le coup. Les chiens ne suffisent plus, les hommes ont besoin des éléphants.

Romain Gary.